[Total : 1    Moyenne : 2/5]

Un après-shampooing qui allie la merveilleuse huile de baobab aux vertus nourrissantes du beurre de mangue.

Prenant soin des cheveux les plus secs, ce soin enrichi en kératine, en lait de coco, en inuline végétale et en protéines de soie hydrate et lisse instantanément la fibre capillaire. Les cheveux sont brillants, doux, faciles à coiffer.

Masque soin gloss à la kératine, soie & huile de baobab - Cheveux dévitalisés, secs, frisés, crépus, colorés, abimés

Masque soin gloss à la kératine, soie & huile de baobab – Cheveux dévitalisés, secs, frisés, crépus, colorés, abimés

Ingrédients de la recette (pour 200 grammes de produit) :

100 grammes d’eau de source (50%)
18 grammes de BTMS (9%)
22 grammes d’huile de baobab (11%)
14 grammes de beurre de mangue (7%)
8 grammes de substitut naturel de silicone (4%)

Ajouts :

18 grammes de kératine (9%)
10 grammes de protéines de soie (5%)
8 grammes d’inuline végétale (4%)
1,2 gramme de conservateur Geogard 221 (0,6%)
0,8 gramme d’huile essentielle BIO de ylang ylang (0,4%)

Mode opératoire :

Dans une petite casserole préalablement désinfectée et réservée à la cosmétique maison, déposer les ingrédients de la première liste et faire chauffer doucement en remuant de temps en temps jusqu’à ce que les éléments solides aient complètement fondu.

Hors du feu, sous 40°, ajouter un à un les ingrédients de la liste “ajouts” en prenant soin de bien mélanger entre chacun d’entre eux puis mettre entre eux.

Masque soin gloss à la kératine, soie & huile de baobab - Cheveux dévitalisés, secs, frisés, crépus, colorés, abimés

Utilisation :

Après le shampooing, appliquer sur les cheveux humides. Laisser poser de 5 à 15 minutes puis rincer. Il est possible d’utiliser ce soin également en avant-shampooing pour nourrir intensément la chevelure en le laissant poser de 30 minutes à 1 heure avant de procéder au shampooing.

Recette de Laurence Dupaquier – MaCosmetoPerso

Il est impératif de respecter une hygiène rigoureuse pendant la fabrication des produits cosmétiques. Il convient de stériliser, nettoyer et désinfecter vos mains, les ustensiles et les contenants que vous utiliserez mais également votre espace de travail. Ne pas utiliser d’eau du robinet dans vos préparations cosmétiques : préférez l’utilisation d’eau de source en petite bouteille que vous ouvrirez pour l’occasion. Le conservateur n’est pas une option : c’est l’élément qui permettra à votre produit d’être conservé dans le temps mais aussi de faire barrière aux microbes et bactéries, invisibles à l’oeil nu. Les huiles essentielles et l’alcool benzylique contenu dans le conservateur Geogard 221 peuvent également être allergisants chez certaines personnes. Dans tous les cas, faites un test de tolérance cutanée avant toute utilisation d’un produit cosmétique maison.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*