[Total : 2    Moyenne : 4.5/5]

Naturels, défrisés, tissés ou tressés les cheveux sont l’un de nos meilleurs atouts beauté (nappy). Hydratation, démêlage, coiffage, soins, quels gestes adopter selon leurs types? Sarah notre spécialiste beauté des peaux noires et métissées nous dit tout !

Mes cheveux sont naturels ou défrisés :

> ASSOUPLIR
Afin de détendre la fibre capillaire, on utilise un bain d’huile de monoï à appliquer avant le shampoing pour un rendu léger et une base souple. Bien enduire le cheveu et laissez agir au moins une heure sous une serviette chaude.

> LAVER EN DOUCEUR
Exit les shampooings corrosifs qui agresse le cheveu. On privilégie les produits sans sulfate qui facilitent l’élimination d’excès d’huile sur le cuir chevelu sans le dessécher.

> HYDRATER
Sans alourdir le cheveu pour moins de casse. On préfère les huiles et les crèmes légères aux produits trop gras qui ont auront pour effet d’étouffer le cuir chevelu et ainsi ralentir la pousse.

Nappy girl, beauté noire au naturel

Nappy girl, beauté noire au naturel

Les astuces de Sarah :
– Utiliser les produits hydratant plutôt le soir et faire 4 grosses nattes lors de l’application.
– Toujours utiliser un peigne à dents larges pour le démêlage et le coiffage.
– Enfiler un bonnet en satin la nuit afin d’éviter les frottements qui favorisent la chute de cheveux. Pas très glamour mais résultat garanti.
– Manipuler vos cheveux le moins possible, ils sont fragiles !

Mes cheveux sont tissés ou tressés avec des rajouts :

> PURIFIER
Le cuir chevelu accumule les impuretés, ce qui a pour conséquences de l’étouffer. S’il ne respire pas, il génère des cheveux fatigués. Le gommage capillaire assainit et stimule la micro-circulation en plus d’optimiser la pénétration des autres soins.

> RÉPARER
Mis à rude épreuve les cheveux sont fragilisés, entre deux coiffures bichonnez-les. Apportez leur un soin profond qui offre une protection optimale contre les agressions et la déshydratation tout en boostant la résistance naturelle.

> PROTÉGER
Mieux vaut prévenir que guérir ! Un bon soin doit être capable d’apporter hydratation et souplesse. On soigne ces fourches en appliquant un sérum protecteur sur les longueurs et les pointes.

Les astuces de Sarah :
– On ne garde pas ses extensions plus de trois semaines pour ne pas risquer d’alopécie.
– Traiter vos extensions avec douceur pour ne pas fragiliser vos cheveux et utiliser des produits adaptés aux types de vos mèches.
– Ne pas laisser sécher à l’air libre pour éviter les mauvaises odeurs
– Laisser respirer vos cheveux un mois entre deux coiffures.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*