[Total : 1    Moyenne : 5/5]

La mode est bel et bien au retour du cheveu naturel (nappy)! Si vous avez décidé de l’adopter, voici quelques conseils dont vous aurez bien besoin pour discipliner (dès le départ) vos boucles crépues.

Le mot n’est pas exagéré. C’est bien à un phénomène de société que l’on assiste depuis quelques années. Et comme d’habitude, il est venu des pays occidentaux. Quelques stars décident de laisser tomber les pots de défrisants et les extensions “brésiliennes” et voici partie la mode du “nappy style”, entendez par-là, la coupe afro naturelle.

Depuis, on entend parler que de cela. De manifestations de nigérianes, fières d’exhiber leur profusion capillaire digne des années 60 aux salons plus inventifs les uns que les autres pour faire la promotion des produits “spécial cheveu naturel”. Alors, comme nous sommes de plus en plus nombreuses à nous laisser emporter par le mouvement, tâchons de voir comment prendre soin de sa coupe au naturel. Parce que les cheveux crépus et drus, ce n’est pas aussi facile que cela au quotidien.
Naturel and happy= Nappy
Plus qu’une mode, c’est un véritable mouvement interplanétaire. Outre les stars, il est de plus en plus fréquent de rencontrer des filles et jeunes femmes qui laissent leurs cheveux au naturel après des années, voire décennies de défrisage. Pour elles, être revenues au naturel est un choix plein de sens.

Femme africaine, beauté au naturel

Femme africaine, beauté au naturel

L’étape principale et la plus difficile, le Big chop. C’est ainsi que l’on appelle le fait de couper tous les cheveux défrisés pour permettre au cheveu de pousser au naturel. C’est avant tout une décision personnelle (bien qu’il arrive qu’on ait pas le choix, si les cheveux sont trop abimés). Il faut laisser un peu de repousse naturelle avant de prendre les ciseaux, même si certaines n’ont pas peur du look boule à zéro.

Le secret: le soin!
Le cheveu naturel est en effet plus exigeant. Il a besoin que l’on s’occupe de lui, qu’on le bichonne quasi quotidiennement. Il est plutôt sec et fragile: les écailles qui les protègent à l’extérieur s’écartent à chaque courbure, constituant autant de zones à risques. Compte tenu des boucles nombreuses et très serrées, le sébum (lubrifiant naturel produit par le cuir chevelu) a plus de chemin à parcourir pour faire son travail d’hydratation…Ce qui leur donne parfois cet aspect un peu terne.

Vous avez parfois le sentiment qu’ils ne poussent pas très vite… C’est en général faux: en réalité, c’est souvent un coiffage trop rude qui les empêche d’atteindre une belle longueur. Investissez dans une brosse et un peigne de qualité et, optez pour des soins nourrissants qui vont compenser le manque d’hydratation, les cheveux seront soyeux et doux avec de beaux reflets. De plus en plus de produits spécifiques aux cheveux crépus sont désormais sur le marché mais vous pouvez aussi faire appel aux bonnes vieilles méthodes naturelles, particulièrement les bains d’huile(karité, coco, amande de palmiste,etc…), dont nos mamans ont le secret.

Suivez les 3 étapes suivantes: le bain d’huile, le masque capillaire, le coiffage…et bien entendu, le shampooing, qui demeure le premier produit de beauté de vos cheveux! Une fois toutes les 2 semaines, faites un bain d’huile: vous imprégnez bien les cheveux et laissez recouvrez du bonnet auto-chauffant. Vous laissez agir 30 minutes, puis procédez au shampooing normalement. Prenez une formule stimulante du cuir chevelu. N’oubliez pas l’après shampooing, que vous laissez agir 2 à 3 minutes avant de rincer, il vous permettra de démêler le cheveu avant de le coiffer. Évitez de les étouffer dans des nattes trop serrées, ou sous des tissages. Laissez les respirer en les coiffant en afro, histoire de jouer la carte 100% naturel.
Allez-y, soyez nappy!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*