Boutique Biologiquement.comMali-Bamako: Baobab Mosquée: Incroyable ! Mais vrai…

  Posté par Africanfan       Laisser un commentaire
[Total : 7    Moyenne : 3/5]

C’est sur l’invitation d’un des petits fils de l’érudit Cheick Oumar Kaba Diakité, qu’une équipe multimédia, s’est rendue le vendredi 15 juillet dernier, dans le cercle de Banamba dans la région de Koulikoro, pour visiter cet arbre un baobab naturel, bien aménagé à l’intérieur par la grâce de Dieu, pour y donner l’ossature d’une mosquée-et, en faire comme un lieu de prière de l’islam.

Il a été le lieu d’adoration de Dieu, par un érudit  de Kiban, qu’on appelait Cheick Oumar Kaba Diakité, dont les descendants restent attachés à ce symbole. En effet, ce baobab est fait mosquée dont la porte d’entrée est une fente faite par la nature au flanc de l’arbre. Ainsi, une fois entré à l’intérieur, se  trouve un espace bien situé pour être le « mihrab » (Niche à l’intérieur d’une mosquée qui indique la direction de la Mecque), la place réservée à l’islam devant les fidèles. Elle se caractérise par une première rangée derrière l’imam laissant  de la place bien distincte pour quatre personnes et une seconde rangée pour trois personnes. Au total  quarante personnes peuvent entrer à l’intérieur-mais neuf personnes seulement peuvent prier dedans  à l’aise et les autres personnes restent à l’extérieur.

Mali-Bamako: Baobab Mosquée: Incroyable ! Mais vrai…
Mali-Bamako: Baobab Mosquée: Incroyable ! Mais vrai…

«  La mosquée  ou le baobab que vous voyez là, laisse entrevoir deux fenêtres qui ne sont nullement visibles qu’une fois à l’intérieur ; par ce que disposées de telle sorte qu’elles ne sont pas perceptibles ni en regardant de l’extérieur, ni en grimpant sur l’arbre… », Nous confit un fidèle musulman du coin. Et, selon les informations  généalogiques données par son petit fils, Cheik Oumar  kaba Diakité serait resté dans le baobab pour prier et adorer Dieu pendant sept ans, sept mois et jours.

« C’est pendant ce temps de pénitence que l’arbre aurait pris cette ossature faisant de lui pratiquement une mosquée naturelle à la disposition de l’érudit…. », Nous explique Karamoko Bâ Kaba Diakité. Avant d’ajouter «  Ses prières pendant sa période de retraite ont été exaucées par Dieu ». Car, selon lui, ce sont trois choses que son grand-père, aurait demandées à Dieu et qui se sont réalisées jusqu’à ce jour. Parmi ces trois choses : deux sont en rapport avec ce monde et la troisième chose est propre à la vie dans l’au-delà.

Mali-Bamako: Baobab Mosquée: Incroyable ! Mais vrai…
Mali-Bamako: Baobab Mosquée: Incroyable ! Mais vrai…

Par ailleurs, il est à noter que le premier fils de l’érudit Cheick Oumar Kaba Diakité qui est Cheick Sidya Kaba Diakité se repose à Niamina. Le premier fils de celui-ci est Mahamadou Kaba Diakité repose par contre à Kiban. Et, le premier fils de ce dernier est Karamoko Bâ Kaba Diakité, qui a d’ailleurs invité la presse la semaine dernière pour visiter ce riche  patrimoine culturel par excellence. Un quinquagénaire qui vit aujourd’hui à Kiban et à Bamako. Ce qui reste clair, c’est que les petits fils de l’érudit sont restés attachés  au baobab mosquée de kiban, qui reste un lieu touristique et un lieu de mystère et de « Ziarra » (pèlerinage)  pour les fidèles musulmans tous  les 12 janvier de chaque année.

Ainsi, pour avoir plus d’information sur cette œuvre de  la nature et le mystère qui l’entoure-ainsi que la vie de l’érudit, vous pouvez joindre Karamoko Bâ Kaba Diakité au téléphone :(+00223 )66 73 52 49/ 76 39 28 63 ou  domicile  à Moribabougou Rue 368- porte 62

 

Boutique Biologiquement.comChroniques d’une Nappy: Naturi Ebene

  Posté par Africanfan       2 commentaires
[Total : 1    Moyenne : 1/5]
Naturi Ebene, une femme de caractère!

NAPPY. Je suis Naturi Ebene, jeune maman et entrepreneur de 30 ans. J’ai fondé il y a 7 ans le forum Cheveux-Ebene dédié à la beauté et à l’entretien du cheveu naturel et pionnier dans le “nappy hair” francophone.

Je conseille, aide et accompagne depuis 7 ans, les femmes noires souhaitant apprendre à s’occuper de leurs cheveux crépus en les entretenant sans défrisage. Je suis aujourd’hui la créatrice et la gérante de la boutique en ligne Mes Recettes Cosmétiques qui commercialise des matières premières cosmétiques en mettant en avant les ingrédients de la pharmacopée africaine.

– Qu’est ce qui t’a décidé à opter pour le naturel ?
J’ai toujours été intéressée par notre histoire, j’ai donc fréquenté les milieux élitistes afrocentristes parisiens et je me suis rendue compte que je ne pouvais pas prôner la renaissance africaine et la fierté de soi tout en dénaturant mes cheveux. J’ai donc décidé de retourner au naturel il y a 7 ans. De mon côté, c’est vraiment pour des raisons politiques et non par effet de mode ou pour cause de cheveux abîmés.

– Des moments de doute ?
Très honnêtement non, je n’ai jamais douté. Avant de big choper, j’ai pris le soin d’effectuer une transition psychologique qui m’a conforté dans mon choix et m’a permis d’aborder mon retour au naturel de manière très saine et sereine.

Naturi Ebene de mes recettes cosmétiques
Naturi Ebene de mes recettes cosmétiques

-Ta routine du moment ?
Ma routine est de ne pas avoir de routine. Je suis naturelle depuis 7 ans donc je sais écouter mes cheveux et leurs besoins. S’ils sont secs, je bois plus d’eau car on hydrate de l’intérieur et pas de l’extérieur. S’ils sont ternes ou fatigués, je leur fabrique un de mes masques capillaires revitalisants aux protéines et aux huiles africaines. Ma seule fréquence est le shampooing que je fais une fois par semaine.

– Ce que tu auras appris ?
Qu’il n’existe pas de cheveux trop crépus, juste des gens qui ne savent pas s’en occuper.

– Des produits stars ?
Ce sont en particulier les ingrédients issus de la pharmacopée africaine comme le beurre de kombo, le beurre de kpangnan, l’huile de manketti, l’huile de papaye, l’extrait de bissap ainsi que la pulpe de fruit de baobab qui fait des miracles sur les cheveux.
Mes liens:
Mesrecettescosmetiques.com

 

Boutique Biologiquement.comLes 9 avantages de la pulpe de baobab

  Posté par Africanfan       1 commentaire
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Les avantages de la pulpe de Baobab bio

  • Rafraîchissant : Issue du fruit, la pulpe présente un goût acidulé fruité rafraîchissant
  • Revitalisant : Sels minéraux et oligoéléments contribuent à améliorer la qualité de la réhydratation et de la recharge minérale. A cela s’ajoute une bonne teneur en vitamines du groupe B.
  • Protecteur : Riche en antioxydants (caroténoïdes, vitamine C, polyphénols, flavonoïdes), permet de lutter contre le stress oxydatif lié aux entraînements intenses
  • Bifidogène : grâce à sa richesse en fibres bifidogènes, participe à la vitalité et à la restauration de la flore intestinale soumise à rude épreuve chez le cycliste
  • Coupe-faim : effet coupe-faim assez prononcé sous l’effet des fibres. Intéressant dans le cadre d’un régime
  • Acalorique : très peu calorique, très peu sucré et à index glycémique bas, étant donné qu’une grande partie des glucides sont en fait des fibres (pectines).
  • Hypoallergénique : sans gluten
  • Economique : 1 cuillère à soupe permet de réaliser 1,5L de boisson
  • Sain : produit 100% naturel, traditionnel, équitable, certifié AB, sans transformation

Alors n’hésitez plus et venez découvrir Baomix, la pulpe de baobab 100% naturelle et biologique!

Baomix poudre de pulpe de baobab bio
Baomix poudre de pulpe de baobab bio

Boutique Biologiquement.comDécouvrez pourquoi la pulpe de baobab va vous permettre de redonner souplesse et luminosité à votre visage !

  Posté par Africanfan       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 5/5]
Une peau tonique et lumineuse grâce à la pulpe de baobab

Sa richesse en vitamines, minéraux, acides aminés fait de la pulpe de baobab
un excellent régénérant cutané.

Les minéraux comme les vitamines sont essentielles au bon fonctionnement de notre organisme, de l’intérieur comme de l’extérieur, ils participent à l’équilibre naturel de la peau et de la flore intestinale.

Du fait de sa teneur équilibrée en antioxydants hydrophiles (vitamine C, flavonoïdes) et lipophiles (vitamine E, bêta carotène, acide alpha linoléique), la pulpe du fruit du baobab est un véritable antioxydant global. Le baobab protège donc des attaques des radicaux libres toutes les structures cellulaires et lutte ainsi contre le vieillissement.

Parmi les vitamines contenu dans la pulpe de baobab, la vitamine A en relançant le métabolisme cellulaire va aider à la réparation des peaux lésées, sèches ou âgées. Les vitamines B vont assurer une bonne régénération des cellules souches de la peau tout en régulant les fonctions métaboliques. La vitamine C et la vitamine E vont intervenir dans la synthèse du collagène (le collagène est une protéine du derme qui soutient la peau lui donnant ainsi un aspect ferme) tandis que La vitamine F, ou acide linoléique, qui est composé d’acides gras polyinsaturés va permettre d’assurer une hydratation parfaite et une protection des tissus. La vitamine F permet aux cellules de l’épiderme de retrouver toute leur tension en eau en diminuant leur imperméabilité, elle augmente la résistance de la peau face aux agressions extérieures.
La pulpe du fruit du baobab est aussi riche en minéraux, calcium, phosphore, zinc et acides gras essentiels qui sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme, ils participent à l’équilibre de la peau.
Ces composants contribuent en effet à la régénération et à la protection de l’épiderme, ils assurent sa teneur en eau et favorisent la microcirculation. Nous trouvons notamment le zinc (0,64mg/100gr) qui a la propriété de stimuler la synthèse du collagène. De plus le zinc est reconnu pour réguler la production de sébum et ainsi éviter les problèmes de peaux grasses tandis que le manganèse (0,6-0,9mg/100gr) est un est antioxydant qui agit contre les signes du vieillissement cutané.

La pulpe de baobab aidera ainsi votre peau à retrouver son élasticité et sa luminosité. C’est un moyen naturel de retrouver un teint de pèche et une peau de jeune fille.

Pensez aussi à boire beaucoup, une bonne hydratation de l’intérieur est la base pour conserver une peau tonique et lumineuse.

Baomix, la pulpe de baobab peut être utilisé en masque instantané, il suffit de mélanger une petite quantité de poudre avec un peu d’eau minérale de façon à obtenir une pâte facile à appliquer sur le visage. Appliquez ainsi la pâte sur le visage pendant 10 à 15 min 3 fois par semaine et rincer à l’eau claire. Pour parfaire votre soin vous pouvez vous masser le visage avec un peu huile de baobab qui va continuer à hydrater votre peau en profondeur. Pour celle qui aime réaliser leurs propres cosmétique, vous pouvez introduire Baomix
dans vos savons, pommades ou autre préparations cosmétiques.

Boutique Biologiquement.comLa régénération du baobab

  Posté par Africanfan       Laisser un commentaire
[Total : 3    Moyenne : 2.7/5]
Jeune semis de baobab

Lorsque les fruits sont bien mur, les bourrasques de vent parviennent à les faire tomber (baobab).

S’ils ne se cassent pas pendant leur chute les termites finissent par les ouvrir, libérant ainsi la pulpe et ses graines. Ensuite de nombreux animaux vont transporter les graines loin des arbres, il y a les singes, les écureuils, les rats, le bétail, les éléphants, les oiseaux,…. Les fruits sont aussi consommés et dispersés par les hommes qui en apprécient ses qualités gustatives et thérapeutiques.

Les fruits peuvent aussi être dispersés par les eaux, eau de pluie, eau des fleuves, qui conduisent un moment ou un autre à la mer.

Le baobab africain ( Adansonia Digitata) étant caractéristique des forêts d’épineux et des savanes, des craintes ont été exprimées suite aux nombreuses sécheresses qu’a subit l’Afrique sub-saharienne. Ces sécheresses successives nuisent à la régénération naturelle des baobabs. Les sécheresses entrainent aussi de nombreux feux de brousse qui stoppent la croissance de jeunes plants. Tout aussi important est la tendance à éliminer les baobabs quand ceux-ci se trouvent à proximité des zones de production de coton et de cacao parce que le baobab est connu pour être un hôte alternatif pour les organismes nuisibles qui affectent ces cultures. En Afrique de l’Est, la diminution des populations de baobab a été considérée comme le résultat d’une augmentation de la quantité d’éléphants dans les parcs nationaux.

On sait étonnamment peu de choses sur les taux de régénération naturelle, mais à une grande échelle ce pourrait être parce que les semis ne sont pas facilement reconnus, car il manque à l’évidence ses feuilles facilement reconnaissables et son tronc gonflé si caractéristique. En outre l’association des baobabs avec les parcs d’élevage ou de savane est une association volontaire en raison de l’utilisation des feuilles de baobab pour le pâturage. Mais le bétail n’est pas regardant, il mange aussi bien le fourrage qu’on lui donne que les jeunes pousses bien tendres qu’il trouve.

Pour les raisons ci-dessus, de nombreuses populations de baobab sont à proximité des villages en tant que vestiges des anciens modes de peuplement humain. Toutes les parties du baobab étant fortement appréciées des populations villageoises, dans le passé, certains groupes ethniques au Mali comme les Dogons, Kagolo et Bambara ponctionnaient des boutures dans la nature pour reboiser les abords de leurs villages.
Par exemple le peuple Dogon plantait des plants de baobab près de leurs toilettes afin de recevoir les eaux usées et permettre ainsi une meilleure croissance des baobabs et une production plus abondante de feuilles.

Dans des conditions naturelles le taux de germination des graines est généralement inférieur à 20% (Danthu et al. 1995). En outre, les plantes régénérées doivent être protégés contre les animaux errants pendant la saison sèche sous peine d’être mangé. Des tressages à base de matériaux naturels assurent cette protection indispensable.

De plus en plus les populations perçoivent l’intérêt de protéger les baobabs et de faciliter leur croissance. L’exploitation du baobab serait une grande opportunité financière pour les villageois. Car de son fruit on tire une pulpe aux propriétés nutritives et antioxydantes qui séduit de plus en plus l’occident, l’ huile extraite de ses graines ravie les amateurs de cosmétique naturelle et la farine issu de la transformation des graines est riche en protéine.

Vous pouvez acheter sur ce site des jeunes plants de baobab originaires du Sénégal et issu du commerce équitable.

Un baobab à la maison

Boutique Biologiquement.comDimension culturelle du baobab

  Posté par Africanfan       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]
Magnifique baobab près de Thiès au Sénégal

Le baobab a une grande importance culturelle dans les pays où on le trouve.

Il est le symbole de la République du Congo. Il est utilisé au Sénégal sur de nombreux documents administratifs. Au Sénégal, au Congo, au Burkina et dans des nombreux pays africain, on retrouve l’effigie du baobab sur les timbres.

Dans les zones arides et au temps de civilisations plus anciennes les nomades utilisaient les baobabs aux troncs creux pour en faire des réservoirs d’eau pour leur bétail pour affronter la saison sèche. Certain tronc de baobab peuvent ainsi contenir jusqu’à plusieurs millier de litres d’eau. L’eau peut ainsi se conserver toute l’année si le tronc à été bien refermé à l’aide d’une chape d’argile. En cas de grande sécheresse, le bois, tendre et spongieux, est mâché par les hommes et les animaux pour apaiser la soif.

Dans toute l’Afrique les troncs de baobab à l’envergure suffisamment large et au cœur évidé fournissent divers abris ; maison, abri bus, salle de réunion, magasin de stockage, bistrot,…

En Afrique de l’Ouest, notamment au Sénégal et au Zimbabwe, les vieux baobabs creux ont été utilisés comme des tombeaux, au Sénégal se sont les griots que l’on inhumait dans les troncs de baobab.

Son ombre bienveillante est aussi un lieu de rendez vous, de palabres, on y discute des affaires du village sous la fraîcheur de ses branches, accompagné d’un bon attaya.

Au Nigeria certains baobab sont des centres de culte ou l’on invoque les esprits de la fertilité, dans le Saloum un autre est sacré parce qu’une source d’eau potable a vu le jour sous ses racines.

De par son espérance de vie, son allure des plus originales, des bienfaits que l’on retire de chaque partie de l’arbre, des hôtes un peu mystiques qu’il peut héberger, le baobab est un arbre sacré et détient un certain pouvoir spirituel au sein de la collectivité.

On n’abat que très rarement un baobab, personne ne souhaite vexer les esprits mais par contre le baobab reste une espèce fragile malgré sa présence si imposante, les jeunes pousses sont la victime du pâturage intempestif et des feux de brousse et beaucoup d’arbres sont défiguré à cause de la récolte de ses feuilles pour nourrir le bétail en saison sèche. Ces pratiques tendent à changer depuis que les populations ont découvert que le baobab, en plus de leur apporter aliment et médicament, pouvait aussi être une source de revenu en exportant ses fruits et son huile à travers le monde.

Boutique Biologiquement.comL’art du bien être

  Posté par Africanfan       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Nous menons une existence impersonnelle voire stupide. Combien rentrent chez eux le soir, surmenés, déprimés par le travail ou les émotions qu’ils ont subis durant la journée ? Et qui voulant goûter au sain réconfort de leur modeste foyer en étant à la quête du bien être, s’adonnent à l’usage abusif de certain médicaments  et autres pour éviter de tomber malade. Non. Arrêtons de nous doper et soyons maître de notre corps et de notre esprit.

Voici quelques conseils pour vivre le plus naturellement possible et garder votre équilibre physique et moral.

Donc si vous ne voulez pas être malade…

“Exprimez vos sentiments”

Les émotions et les sentiments refoulés, réprimés, finissent par vous rendre malade : troubles gastriques, ulcères, douleurs lombaires. Avec le temps, la répression des sentiments favorise l’émergence d’un cancer. Alors, il faut se trouver une oreille attentive pour partager notre intimité, nos secrets, nos erreurs. Le dialogue, la parole comme les mots sont de puissants remèdes et une excellente thérapie !

“Prenez des décisions”

Une personne indécise demeure dans le doute, l’anxiété, le désespoir. L’indécision favorise l’accumulation de problèmes, de soucis et même d’agressions. L’histoire de l’humanité est basée sur la prise de décision. Décider c’est savoir quand renoncer, quand perdre des avantages ou des valeurs pour en gagner de nouvelles. Les personnes indécises sont victimes de troubles ou maladies gastriques, de douleurs associées à la nervosité et des problèmes de peau.

“Trouvez des solutions”

Les personnes négatives ne trouvent point de solutions et grossisses les problèmes. Ils préfèrent se lamenter, se plaindre et s’installer dans le pessimisme. Nous devenons ce que nous pensons… Il est préférable d’allumer une allumette que de se plaindre de l’obscurité. La pensée négative génère une énergie négative qui se transforme en maladie.

“Ne vivez point pour les apparences”

Celui qui cache la réalité, fait semblant et veut toujours donner l’impression que tout va bien. Il veut être perçu comme parfait, facile à vivre etc. tout en accumulant des tonnes de poids inutiles. C’est comme une statue de bronze avec les pieds moulés dans la glaise. Il n’y a rien de plus mauvais pour la santé que de vivre pour les apparences comme les façades. Ce sont des gens avec beaucoup de vernis et peu de substance. Leur destinée c’est la pharmacie, l’hôpital et la douleur.

“Acceptez”

Le refus de l’acceptation et l’absence de l’estime de soi nous alénie. Faire avec qui nous sommes prédispose à une vie en santé. Ceux qui n’acceptent point ce fait deviennent envieux, jaloux, imitateurs, ultra compétitifs et destructeurs. Soyez accepté comme vous êtes, acceptez d’être accepté et acceptez la critique. Cela relève de la sagesse, du gros bon sens et thérapeutiquement bon.

“Faites confiance”

Celui qui ne fait pas confiance, ne communique point, n’est pas ouvert et est incapable de créer des relations stables et profondes. Il ne sait pas comment établir une amitié sincère. Sans confiance il ne peut y avoir de relation. La non confiance est typique de manque de confiance en soi et en ses moyens.

“Soyez toujours calme”

Gardez votre sang froid, supportez flegmatiquement le premier choc de la surprise, de la peur ou de l’indignation. Ainsi, vous éviterez les effets néfastes de l’irritation, la fébrilité, et de l’énervement qui peuvent vous rendre malade. Restez maître de vous et de vos jugements pour parer les situations.

“Ne vivez point dans la tristesse”

Vivez dans la bonne humeur et le rire, reposez vous et soyez heureux. Ces facteurs vous apporteront l’équilibre et la santé. Une personne heureuse a la capacité de changer son environnement peu importe où elle vit. « La bonne humeur nous sauve des mains du docteur ». La joie de vivre c’est la meilleure thérapie pour rester en santé.

Boutique Biologiquement.com2011, l’année du baobab

  Posté par Africanfan       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 5/5]
Magnifique baobab de la région de Thiés au Sénégal
Magnifique baobab de la région de Thiés au Sénégal

2011 pourrait finalement être l’année du baobab, selon l’association Phytotrade, à l’origine du développement du marché de la pulpe de fruit au sein de l’UE.

En effet, en dépit des qualités nutritionnelles reconnues de la pulpe de fruit de baobab, les grands fabricants de produits alimentaires ont été prudents en 2009 et la Recherche et Développement sur les dérivés alimentaires possibles a été limité. Il se pose aussi le problème de la mise en place de réseaux de distribution efficaces afin de même faire connaître ce superfruit.

En 2010, sur l’UE, 28 produits alimentaires et boissons à base de pulpe de fruit de baobab ont été lancés dont 19 en France, 6 en Allemagne, et 1 en Finlande, aux Pays-Bas et en Suède.

En Afrique du Sud, des yaourts à base de pulpe ont fait leur apparition et au Japon, on a  même vu le lancement d’un Pepsi baobab.

Et ce n’est que le début!

Boutique Biologiquement.comLe pouvoir anti-vieillissement du baobab

  Posté par Africanfan       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 5/5]
Esther de Lawrence Paiken

Généralement, les personne qui atteignent la cinquantaine ont besoin de plus de vitamines et minéraux pour assurer les fonctionnalités nécessaires de l’organisme ( baobab).

En cas de carences ils sont susceptibles d’accumuler plus facilement des problèmes de santé et de fatigues passagères . Baomix, la pulpe de baobab peut les aider à franchir cette étape de la vie avec plus de sérénité.

La pulpe de baobab est l’une des plantes les plus riche en vitamines .On y trouve un complexe harmonieux de vitamine C, de vitamine A (bêta-carotène), vitamine B1(thiamine),vitamine B2 (riboflavine), vitamine B3 (niacine), vitamine B6(Pyrodixine),vitamine E (tocophérol).

La vitamine A est nécessaire pour prévenir la cécité nocturne, favoriser une peau saine et combattre les infections.

La vitamine C est nécessaire pour maintenir la santé des gencives, aider à la cicatrisation des plaies, et faciliter l’assimilation du fer.

La vitamine E protège l’organisme contre les dommages des radicaux libres dans les cellules.

Calcium et vitamine D sont essentiels au maintien des os et des dents solides.

Les minéraux présents dans Baomix, la pulpe de baobab sont abondant. On y trouve les principaux tel que le calcium, le cuivre, le fer, le potassium, le magnésium, le manganèseet le zinc.

Le calcium est l’un des minéraux les plus importants pour l’organisme . Il permet la croissance, le maintien et la reproduction du corps humain . Son action est nécessaire pour la coagulation sanguine, la transmission de l’influx nerveux, la contraction musculaire et la détente, pour assurer un rythme cardiaque normal, pour la stimulation de la sécrétion des hormone, l’activation des réactions enzymatiques, ainsi que d’autres fonctions, toutes ont besoin de petites quantités de calcium. Comme tout le reste du corps, les os vieillissent et leurs besoins en calcium sont accrus .

Après 50 ans, 1200 milligrammes de calcium sont nécessaires pour prévenir l’ostéoporose.

Il y a trois fois plus de calcium dans la pulpe de baobab que dans le lait.

La pulpe de baobab est plus riche en fer que la viande rouge, le fer aide à la formation de l’hémoglobine et la myoglobine qui transportent l’oxygène dans le sang et le muscle, il constitue également une partie de nombreuses protéines et enzymes dans le corps, il aide à améliorer la capacité mentale grâce à la stimulation de l’apport d’oxygène dans le cerveau.

Sa carence conduit à l’affaiblissement du système immunitaire.

La cataracte est un problème de santé majeurs. On estime que 45% des hommes et 48% des femmes de plus de 75 ans souffrent de la cataracte. Cette maladie est causée par l’accumulation à long terme des dommages des radicaux libres. Une étude récente suggère que le risque de cataracte peut être réduite de plus de 50% par supplémentation en vitamines C et E (500 et 400 UI / jour respectivement).

La pulpe de baobab contient 10 fois plus de vitamine C que l’orange.

Une alimentation équilibrée en vitamines, minéraux et acides aminées peut aider à réduire l’impact des maladies courantes chez les personnes âgées et améliorer leur qualité de vie.

Baomix vous apporte l’équilibre alimentaire dont vous avez besoin pour conserver votre tonus.

Boutique Biologiquement.comDécouvrez les secrets de beauté du baobab

  Posté par Africanfan       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]
masque 100% naturel pour une peau rajeunie et lumineuse

La pulpe de baobab comme masque de soin est une une excellente source d’oligo-éléments qui contribue à nourrir et entretenir votre peau .

La pulpe de baobab grâce à sa composition riche en vitamines, minéraux et antioxydants permet à la peau de lutter contre les effets du vieillissement . Avec l’application de Baomix comme masque de soin votre peau est réparée, hydratée, nourrie et renforcée.

Retrouvez toute la force du baobab et ses secrets de longévité dans un masque à la pulpe de baobab 100% naturel et 100% d’actifs végétaux qui laisse votre peau radieuse et rajeunie.

Notre pulpe de baobab est bio et sans additif. Elle convient tous types de peau

Utilisation: Mélanger 1 c. à café (5 g) de poudre de pulpe de Baobab Baomix avec une petite quantité d’eau et travailler jusqu’à obtenir une pâte légère, appliquer sur votre visage en une couche uniforme, laissez poser pendant 15 minutes et rincer à l’eau tiède. Utilisez 2 à 3 fois par semaine. Vous pouvez aussi l’utiliser pour le corps et les cheveux.

Boutique Biologiquement.comLa pulpe de baobab pour les enfants, les femmes enceintes et celles qui allaitent

  Posté par Africanfan       Laisser un commentaire
[Total : 55    Moyenne : 2.8/5]
La pulpe de baobab comme complément alimentaire pour les femmes enceinte et celles qui allaitent

L’absence d’un régime alimentaire équilibré peut conduire à une accumulation de toxines dans l’organisme et entraîner ainsi des maladies chroniques( baobab).

Comme aucun aliment ne peut nous nourrir avec tous les nutriments essentiels que le corps exige, il est important que nous consommions des aliments variés et sains pour obtenir l’équilibre nutritionnel dont notre organisme a besoin. Les enfants et les mères allaitantes sont l’un des groupes les plus vulnérables, ils ont besoin d’une alimentation complète et variée pour assurer leur croissance physique et mentale.

La pulpe de baobab est un complément alimentaire naturel recommandé aux enfants pour favoriser une bonne croissance. Le calcium, minéral le plus abondant dans le corps, est particulièrement important dans le renforcement des os et l’aquisition de dents solides. La pulpe de baobab contient 3 fois plus de calcium que le lait . Il est aussi un minéral nécessaire à la contraction musculaire,il contribue à maintenir le rythme cardiaque, il facilite la coagulation et la cicatrisation ainsi que le bon fonctionnement des hormones et de neurotransmetteurs dans le cerveau.

Le magnésium renforce le système immunitaire et les os. Le fer est un élément porteur de l’oxygène du sang. Les enfants ont besoin de fer pour augmenter le volume de sang nécessaire durant les périodes de croissance rapide. La teneur en fer de la pulpe de baobab est plus élevée que la viande rouge ou les épinards.Une carence en fer conduit notamment à un affaiblissement du système immunitaire.

Quand les enfants et les mères allaitantes ne mangent pas assez de fruits et légumes ils courent le risque d’avoir de faibles apports en vitamines A et C, vitamines du complexe B (thiamine, la niacine, de riboflavine et d’autres vitamines B), ces vitamines proviennent d’aliments variés ( céréale, viande, produits laitier, fruits et légumes).

Les enfants sont plus souvent attirés par des aliments faibles en apport nutritionel alors qu’ils devraient au contraire avoir une alimentation beaucoup plus variée qu’un adulte, une alimentation qui puisse leur apporter toutes les vitamines, mineraux et acides aminé essentiels à leur croissance physique et mentale. C’est pourquoi une consommation régulière de pulpe de baobab va aider l’enfant dans une croissance harmonieuse. De plus la pulpe de baobab joint l’utile à l’agréable car vous pouvez mélanger 2 cuillères à café de poudre dans un verre d’eau sucré à la Stévia ou dans un jus de fruit, le gout acidulé plait toujours beaucoup aux enfants.

Les vitamines et autres nutriments sont d’une importance cruciale pour le développement physique, cognitif et émotionnel, chez l’enfant, le nourrisson et le foetus. Vitamines, minéraux et autres nutriments essentiels aider à créer les neurotransmetteurs essentiels à une bonne activité cérébrale . Les enfants qui ne reçoivent pas une alimentation adéquate dans leurs premières années de la vie sont plus susceptibles d’avoir des problèmes tout au long de leur vie. Cela comprend un QI plus faible, le ralentissement de l’acquisition du langage et du développement moteur ainsi qu’ un mauvais rendement scolaire.

Une alimentation saine consiste en un apport varié et équilibré d’aliments : des céréales, du poisson, de la viande, des produits laitiers, des fruits, des légumes. Le sucre raffiné et les matières grasse doivent être consommés en faible quantité.

Boutique Biologiquement.comBiscuit à la pulpe de baobab et à la pâte d’arachide

  Posté par Africanfan       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Recette des Biscuit à la pulpe de baobab et à la pâte d’arachide

Ingrédients

  • 120 gr de sucre
  • 80 gr de farine
  • 50 gr de pulpe de baobab disponible sur notre boutique baobab
  • 60 gr de beurre fondue
  • 60 gr de pate d’arachide
  • 2 oeufs
  • 1 sachet de levure

Préparation

  1. Mélangez dans un bol la farine, la pulpe de baobab Baomix, la levure et le sucre.
  2. Ajoutez les oeufs, la pâte d’arachide et le beurre mou. Mélangez bien.
  3. Préchauffez votre four et beurrez la plaque de cuisson.
  4. Faites à la main des petites boulette et aplatissez les un peu sur la plaque. Enfournez pou 12min à 200°.
  5. Laissez refroidir avant de les décoller de la plaque de cuisson.
Biscuits à la pâte d’arachide et à la pulpe de baobab

Ces biscuits se conservent facilement 3 ou 4 jours dans une boite hermétique. On peut les déguster tel quel, dans du café ou émietté dans un yaourt c’est tout simplement délicieux.

Boutique Biologiquement.comLes propriétés thérapeutiques de l’huile de baobab

  Posté par Africanfan       5 commentaires
[Total : 1    Moyenne : 3/5]

Cette huile est très appréciée pour ses propriétés médicinales.

  • L’huile de baobab à un fort pouvoir anti-oxydant, et contient de nombreux tocophérols (vitamine E et en acides gras insaturés).
  • L’huile de baobab protège la fibre capillaire et le cuir chevelu, apporte brillance et souplesse aux cheveux secs.
  • L’huile de baobab est recommandée aux femmes enceintes pour améliorer l’élasticité de la peau et éviter ainsi les vergetures.
  • L’huile de baobab est réparatrice et cicatrisante (brulure, acné, gerçures, ongles cassants) elle redynamise la peau et relance des fonctions vitales des cellules.
  • L’huile de baobab soulage les affections de l’épiderme telles que l’eczéma, le psoriasis ou les petites plaies.
  • L’huile de baobab renforce les ongles cassants.
  • L’huile de baobab se révèle très bénéfique en huile de massage pour apaiser les zones fatiguées du corps.
  • L’huile de baobab traite également les cheveux secs et/ou fourchus mais les cheveux frisés ou crépus.(masques capillaires).
  • L’huile de baobab redynamise la peau et relance les fonctions vitales des cellules, elle régénère rapidement les tissus.
  • L’huile de baobab est réparatrice et cicatrisante (brulure, acné).
  • L’huile de baobab protège les cellules (assouplit et apaise la peau, soulage la peau irritée)
  • L’huile de baobab protège la peau des agressions extérieures (soleil, froid, vent, pollution) l’adoucit et la préserve du dessèchement.
  • L’huile de baobab convient également au soin des peaux matures.
  • L’huile de baobab aide à la cicatrisation des plaies.
  • L’huile de baobab à des propriétés antalgiques, et soulage les maux de dent, les contractures et les douleurs musculaires.
  • L’huile de baobab est régénérante et anti-inflammatoire elle soulage des courbatures.

 

Cette huile peut être utilisée à des fins culinaires

Couleur : jaune

Odeur : noisette

Mode d’obtention : L’huile de baobab est obtenue par pression mécanique à froid des graines du fruit. Son odeur est douce.

Composition : Acides gras : acide myristique 0.2%, acide pentadécanoïque 0.1%, acide palmitique 23.1%, acide palmitoléique 0.3%, acide margarique 0.2%, acide heptadécénoïque 0.4%, acide stéarique 4.5%, acide oléique (oméga 9) 33.1%, acide linoléique (oméga 6) 31%, acide alphalinolénique 0.3%, acide arachidique 1%, acide gadoléique 0.2%, acide béhénique 0.4%, acide tricosanoïque 0.1%, acide lignocérique 0.2%, autres acides gras 5.1%

Conservation : Garder l’huile de Baobab dans son flacon opaque protégé de la lumière, bien fermé à l’abri de l’air, de la chaleur (température inférieure à 25 °C).

Certification : 100% issus de l’agriculture biologique, garantir de qualité et de traçabilité

Origine: Sénégal

Conseil d’application : appliquer l’huile de baobab sur la totalité du visage ou toutes parties du corps, le film hydrolipidique se reconstitue naturellement. Ce film permet de préserver l’eau contenue dans l’épiderme. Souplesse et douceur assurées.

Retrouvez notre huile de baobab 100% naturelle et biologique sur notre site BAOMIX et huile de baobab bio

Boutique Biologiquement.comGâteau au chocolat à la pulpe de baobab

  Posté par Africanfan       4 commentaires
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Gâteau Chocolat à la pulpe de baobab

Ingrédients

4 Œufs.

2 cuillères à Soupe de pulpe de baobab.

200 grammes de Chocolat noir.

160 grammes de Sucre en Poudre.

80 grammes de Farine + un peu de Farine pour le Moule.

125 grammes de Beurre + Beurre pour le Chemisage du Moule.

½ paquet de Levure.

Préparation

Faire chauffer une casserole d’Eau chaude pour le Bain Marie

Dans un Saladier

Découper le Chocolat en petit morceaux

Mettre 125 grammes de Beurre coupés en Morceaux

Poser le saladier dans la casserole d’eau chaude

Faire Fondre le beurre et le Chocolat

Pendant ce temps dans une Jatte

Casser 4 œufs.

Ajouter 120 grammes de Sucre en poudre.

Battre vigoureusement.

Ajouter 80 grammes de Farine

Ajouter la levure.

Ajouter 2 cuillères à Soupe bien pleine de pulpe de baobab.

Bien mélanger.

Mélanger et Battre énergiquement.

La préparation doit être très lisse et onctueuse.

De temps en temps surveiller le Bain marie et remuer le Chocolat avec le Beurre.

Dés que le Chocolat est fondu

Verser une petite quantité sur la préparation

Bien mélanger

Verser doucement le reste du Chocolat fondue

Bien mélanger

Cuisson

Au début de la préparation, préchauffer le Four à 180 degrés.

Prendre un Plat ou un Moule.

Chemiser le Plat ou le Moule avec le Beurre.

Saupoudrer un peu de Farine, Bien la répartir, enlever l’excédent.

Verser la Préparation dans le Moule.

L’ensemble se répartira avec la chaleur du four.

Mettre dans le four à mi hauteur et 180 degrés.

Faire cuire de 35 à 45 minutes environ. Surveiller la cuisson après 25 minutes.

Continuer la cuisson selon vos gouts, plus ou moins moelleux.

Sortir et laisser refroidir avant de démouler.

Bon Appétit.

Conclusions

Ce dessert est succulent et original, nos invités ont appréciés.

C’est vraiment très bon.

Merci à Gisèle Combacal pour la réalisation de cette recette et à son mari Henri pour les photos

Retrouvez la pulpe de baobab sur la boutique Baomix