Boutique Biologiquement.comLes 9 avantages de la pulpe de baobab

  Posté par Africanfan       1 commentaire
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Les avantages de la pulpe de Baobab bio

  • Rafraîchissant : Issue du fruit, la pulpe présente un goût acidulé fruité rafraîchissant
  • Revitalisant : Sels minéraux et oligoéléments contribuent à améliorer la qualité de la réhydratation et de la recharge minérale. A cela s’ajoute une bonne teneur en vitamines du groupe B.
  • Protecteur : Riche en antioxydants (caroténoïdes, vitamine C, polyphénols, flavonoïdes), permet de lutter contre le stress oxydatif lié aux entraînements intenses
  • Bifidogène : grâce à sa richesse en fibres bifidogènes, participe à la vitalité et à la restauration de la flore intestinale soumise à rude épreuve chez le cycliste
  • Coupe-faim : effet coupe-faim assez prononcé sous l’effet des fibres. Intéressant dans le cadre d’un régime
  • Acalorique : très peu calorique, très peu sucré et à index glycémique bas, étant donné qu’une grande partie des glucides sont en fait des fibres (pectines).
  • Hypoallergénique : sans gluten
  • Economique : 1 cuillère à soupe permet de réaliser 1,5L de boisson
  • Sain : produit 100% naturel, traditionnel, équitable, certifié AB, sans transformation

Alors n’hésitez plus et venez découvrir Baomix, la pulpe de baobab 100% naturelle et biologique!

Baomix poudre de pulpe de baobab bio
Baomix poudre de pulpe de baobab bio

Boutique Biologiquement.comZen au boulot? Comment s’y prendre?

  Posté par Africanfan       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]
Rester zen au boulot

Zen Il nous arrive à tous d’aller bosser avec les pieds de plomb. Autant dire que nos collègues aussi doivent ressentir la même chose, bien qu’on leur rejette souvent la faute de notre manque de motivation.

En quelques gestes simples, pourtant, on peut rendre l’atmosphère plus apaisante et agréable au boulot.

Avant de partir
Soignez-vous! Ne partez pas dans dans l’urgence, prenez le temps d’avoir une apparence agréable avant de partir. Cela influence votre confiance en vous et votre rapport avec vos collègues. Ayez aussi toujours le soin de prendre un petit-déjeuner, même léger. Il n’est pas accessoire mais déterminant car vous avez besoin d’énergie pour entamer la journée. Sautez-le et vous perdez en efficacité et en moral. De plus, c’est un bon moment de détente avant de démarrer.

Dans votre sac
Des en-cas sains pour les coups de barre (ça évite de filer au distributeur de crasses de la cantine): fruits secs ( baies de goji), barre de céréales, thermos de soupe maison ( un bon jus de baobab) (vous passez pour une mémé? Et-a-lors?), tupperware de salade de fruits de saison. Un anti-douleur pour parer toute migraine, votre agenda et de quoi vous re-pomponner en cas de rendez-vous imprévu. Des fleurs de Bach ou du Rescue en cas de gros coup de stress.

Dans l’air
Un spray d’intérieur aux huiles essentielles pour leurs vertus apaisantes et assainissantes. Il ne faut pas sous-estimer l’importance des odeurs. Elles influent sur notre moral, notre stress, notre rapport aux autres. Attention, à ne pas confondre avec un parfum d’intérieur (ou vapo style WC), pas idéal pour la respiration et dont l’odeur trop forte pourrait gêner vos collègues ou interlocuteurs. Veillez à aérer une fois par jour (grand minimum) votre espace de travail. Coupez la climatisation autant que possible en été et baissez le chauffage en hiver.

Sur votre bureau
Le vide, tout d’abord. Un espace de travail chargé est destructeur pour la paix intérieure et la concentration. Rangez régulièrement, sans jamais laisser de dossiers s’amasser. Une plante, ensuite. Ou des fleurs. N’importe quel élément qui vous rappelle la terre, les feuilles, le vert. Une source de vie au milieu des murs gris, des ordinateurs, photocopieuses et ambiance studieuse. Une bouteille d’eau, d’un litre et demi, changée chaque jour. Méfiez-vous des distributeurs d’eau sur votre lieu de travail. L’hygiène laisse parfois à désirer et la qualité de l’eau n’y est pas nécessairement. En tout cas buvez, de l’eau si possible  et des tisanes. Evitez de collectionner les tasses de cafés, tentez de vous limiter à une le matin et une en début d’après-midi si vous êtes réellement accro. Des photos, pas trop, des êtres qui vous sont chers, si possible des photos de vacances pour les bons souvenirs d’apaisement qu’elles véhiculent.

Dans vos habitudes
Apprenez à vous asseoir correctement, à vous tenir droit et à adapter la hauteur de votre chaise. Vous éviterez pas mal de crispations musculaires désagréables. Prenez aussi un bon réflexe: la pause. Pas la pause cigarette d’une heure évidemment, mais la petite pause, toutes les deux heures, à l’extérieur dans la mesure du possible. Inspirez et expirez longuement, ressourcez-vous et faites le vide. Attendez que la pression soit retombée pour rejoindre votre bureau. Cela ne doit pas être long pour être efficace, tout comme une micro sieste après le lunch, si vous en êtes capable. Si vous travaillez sur un écran d’ordinateur, sachez que vous abîmez vos yeux, ce n’est pas un mythe. Le bon réflexe: quitter les yeux de l’écran le plus souvent possible, regarder au loin et laisser reposer la vue dans la lumière naturelle ou à défaut, les yeux fermés. Attention également à votre position devant l’ordi et à vous procurer un tapis de souris ergonomique. Et demandez à votre employeur un écran adapté. Envie de faire pipi? N’attendez pas! Filez au petit coin régulièrement pour éliminer sans attendre et éviter les infections urinaires. Profitez-en pour vous dégourdir les jambes et vous étirer. Nettoyez aussi régulièrement votre poste de travail, les bactéries prolifèrent sur les claviers d’ordinateurs. Parlez aussi à vos collègues, le contact humain est la dimension principale de l’épanouissement dans tout travail. Posez des questions sur leur travail, mais aussi sur eux, ne passez pas à côté de l’être qui se cache derrière un collègue de boulot. Donnez de l’aide et surtout, sachez en demander.

Dans votre assiette
On trouve aujourd’hui dans presque toutes les cantines des repas sains et équilibrés, parallèlement aux lasagnes béchamel, frites et compagnie. Mangez jusqu’à satiété et variez les plaisirs mais ne mangez pas trop lourd, le reste de votre journée s’en trouverait affecté. Privilégiez les sucres lents (pain complet, par exemple) et les légumes cuits (faciles à digérer) ou crus (pour leur légèreté). Des protéines (jambon, poulet, viande maigre, poisson) et c’est réglé. N’oubliez pas que c’est à midi que la plupart des gens accumulent des calories et des mauvaises graisses. Dommage pour la ligne.

Sur votre visage
Sérénité (on n’est pas là pour se détruire), zéro agressivité (on n’est pas là pour se battre) et surtout un sourire! On récolte souvent ce qu’on sème, semez donc les sourires et la bonne humeur, ça pourrait devenir contagieux!

Boutique Biologiquement.comLa pulpe de baobab pour les enfants, les femmes enceintes et celles qui allaitent

  Posté par Africanfan       Laisser un commentaire
[Total : 55    Moyenne : 2.8/5]
La pulpe de baobab comme complément alimentaire pour les femmes enceinte et celles qui allaitent

L’absence d’un régime alimentaire équilibré peut conduire à une accumulation de toxines dans l’organisme et entraîner ainsi des maladies chroniques( baobab).

Comme aucun aliment ne peut nous nourrir avec tous les nutriments essentiels que le corps exige, il est important que nous consommions des aliments variés et sains pour obtenir l’équilibre nutritionnel dont notre organisme a besoin. Les enfants et les mères allaitantes sont l’un des groupes les plus vulnérables, ils ont besoin d’une alimentation complète et variée pour assurer leur croissance physique et mentale.

La pulpe de baobab est un complément alimentaire naturel recommandé aux enfants pour favoriser une bonne croissance. Le calcium, minéral le plus abondant dans le corps, est particulièrement important dans le renforcement des os et l’aquisition de dents solides. La pulpe de baobab contient 3 fois plus de calcium que le lait . Il est aussi un minéral nécessaire à la contraction musculaire,il contribue à maintenir le rythme cardiaque, il facilite la coagulation et la cicatrisation ainsi que le bon fonctionnement des hormones et de neurotransmetteurs dans le cerveau.

Le magnésium renforce le système immunitaire et les os. Le fer est un élément porteur de l’oxygène du sang. Les enfants ont besoin de fer pour augmenter le volume de sang nécessaire durant les périodes de croissance rapide. La teneur en fer de la pulpe de baobab est plus élevée que la viande rouge ou les épinards.Une carence en fer conduit notamment à un affaiblissement du système immunitaire.

Quand les enfants et les mères allaitantes ne mangent pas assez de fruits et légumes ils courent le risque d’avoir de faibles apports en vitamines A et C, vitamines du complexe B (thiamine, la niacine, de riboflavine et d’autres vitamines B), ces vitamines proviennent d’aliments variés ( céréale, viande, produits laitier, fruits et légumes).

Les enfants sont plus souvent attirés par des aliments faibles en apport nutritionel alors qu’ils devraient au contraire avoir une alimentation beaucoup plus variée qu’un adulte, une alimentation qui puisse leur apporter toutes les vitamines, mineraux et acides aminé essentiels à leur croissance physique et mentale. C’est pourquoi une consommation régulière de pulpe de baobab va aider l’enfant dans une croissance harmonieuse. De plus la pulpe de baobab joint l’utile à l’agréable car vous pouvez mélanger 2 cuillères à café de poudre dans un verre d’eau sucré à la Stévia ou dans un jus de fruit, le gout acidulé plait toujours beaucoup aux enfants.

Les vitamines et autres nutriments sont d’une importance cruciale pour le développement physique, cognitif et émotionnel, chez l’enfant, le nourrisson et le foetus. Vitamines, minéraux et autres nutriments essentiels aider à créer les neurotransmetteurs essentiels à une bonne activité cérébrale . Les enfants qui ne reçoivent pas une alimentation adéquate dans leurs premières années de la vie sont plus susceptibles d’avoir des problèmes tout au long de leur vie. Cela comprend un QI plus faible, le ralentissement de l’acquisition du langage et du développement moteur ainsi qu’ un mauvais rendement scolaire.

Une alimentation saine consiste en un apport varié et équilibré d’aliments : des céréales, du poisson, de la viande, des produits laitiers, des fruits, des légumes. Le sucre raffiné et les matières grasse doivent être consommés en faible quantité.

Boutique Biologiquement.comUn smoothie pour vous aider à perdre du poids

  Posté par Africanfan       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Les smoothies sont efficaces pour réduire votre appétit.

Smoothie baobab banane

Idéalement consommés au petit déjeuner, ils vont vous permettre de tenir jusqu’au déjeuner sans faiblesse ni grignotage.

Les smoothies doivent leur efficacité à leur composition riche en sucres naturels, en fibres et en vitamines fraîches.

Recette :

  • 1 poire
  • 1/4 de tasse de baie de goji réhydratée
  • 1 banane
  • 2 tasse d’eau
  • 1/8 de c. à thé de cannelle
  • 1 c. à soupe de lait en poudre
  • 4 c. à soupe de pulpe de baobab bio

Passer tout les ingrédients au mixer et rajouter un peu d’eau si la consistance vous parait trop épaisse.

Boutique Biologiquement.comDes fesses sexy

  Posté par Africanfan       2 commentaires
[Total : 5    Moyenne : 3.6/5]

 

Trop basses, trop généreuses, molles, plates ou tombantes : nos fesses, c’est toute une histoire. On rêve toutes d’un joli popotin, bien ferme et rebondi façon Jennifer Lopez ou Heidi Klum. Alors vite, plus une minute à perdre on remplace la graisse par du muscle grâce à une bonne alimentation, des exercices de gym ciblés et des soins malins. Action !

Comme le ventre et les jambes, les fesses font partie des zones à problèmes du corps féminin. En cause : l’élasticité des tissus (en prévision d’une éventuelle grossesse) et la structure particulière des cellules adipeuses. Ces deux phénomènes favorisent l’accumulation desgraisses et de l’eau. D’où des rondeurs “molles” et un effet peau d’orange.

Les muscles des fessesOutre de bonnes réserves de graisses, les fesses abritent 3 muscles différents.

Le grand fessier ou “postérieur” : situé à l’arrière du bassin, il est le plus volumineux et le plus superficiel des muscles fessiers. Il constitue l’essentiel de la région fessière. Tonifié, c’est lui qui donne l’aspect bombé des fesses.

Le moyen fessier : situé sur le côté du bassin, en haut, c’est un muscle épais et court en forme d’éventail. Tonifié, c’est lui qui souligne le haut des fesses et leur apporte leur galbe.

Le petit fessier : il est situé plus en profondeur et un peu plus bas, sous le moyen fessier. Tonifié, c’est lui qui évite les débordements sur le côté, à la jonction entre la cuisse et le bassin, là où se niche justement la masse graisseuse.

Quand ces muscles sont peu sollicités, ils se relâchent facilement et laissent les rondeurs s’installer.

Les activités pour solliciter les fessiers Le pire ennemi de notre popotin ? La sédentarité, qui nous fait passer de nos sièges de voiture…à nos fauteuils de bureau… à nos canapés !

Comment bouger au quotidien ?

Marchez : Déplacez-vous au maximum à pied. Poussez sur vos jambes et allongez la foulée.

Prenez les escaliers : Montez les marches deux par deux, une fois lentement et une fois rapidement en poussant bien sur vos jambes. Finis les escalators et les ascenseurs !

Serrez les fesses : En faisant la cuisine, dans les transports, sous la douche : contractez vos fessiers le plus souvent possible, en vous tenant droite et en maintenant la position.

Les bons sports pour compléter (2 à 3 fois par semaine)

La course à pied : Non seulement elle fait fondre les graisses, mais en plus elle tonifie les fessiers. Pas la peine de chercher la vitesse, privilégiez la durée (au moins 30 à 45 minutes) et la régularité.

L’aquagym : Ça muscle, ça masse et ça draine. C’est l’idéal.

La natation : Battements de jambes ou mouvements de brasse, tous les muscles fessiers sont intensément sollicités et massés. Avec des palmes, c’est encore mieux. -La danse : Salsa, rock, danse africaine : quand la jambe travaille, les fessiers aussi.

Le step et l’élliptique. C’est le même principe que monter des escaliers, mais en musique et avec un professeur. Donc moins rébarbatif !

A vous de jouer, pour avoir des fesses dignes de Shakira !

Le bouye ou pulpe de baobab est un très bon complément alimentaire qui vous aidera à garder la ligne tout en conservant votre tonus et en vous faisant plaisir.

Boutique Biologiquement.comLa vitamine C et la pulpe de baobab bio

  Posté par Africanfan       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Selon le Centre international des cultures sous-exploitées de l’Université de Southampton (sud de la Grande-Bretagne), le pain de singe serait «un fruit de l’avenir», car riche en vitamines C, B1, B2 et regorgeant d’antioxydants.

Des scientifiques avancent même qu’il recèle jusqu’à dix fois plus de vitamine C que les oranges et davantage de calcium qu’un verre de lait. Le fruit de baobab est donc reconnu pour sa teneur élevée en acide ascorbique (vitamine C) ; en particulier, 100 grammes de pulpe contiennent mg jusqu’à 300 de vitamine C.

L’acide ascorbique est très important en tant qu’élément nutritionnel ou en tant que complément alimentaire pour son action anti scorbutique et reste indispensable pour les personnes qui consomment peu de fruits et de légumes. Son action antioxydante est très puissante pour combattre l’action néfaste des radicaux libres. Parce que c’est l’antioxydant le plus efficace de la classe hydrophile ; d’ailleurs, il participe à plusieurs processus métaboliques essentiels, comme la production de collagène, la biosynthèse des tissus conjonctifs.

Boutique Biologiquement.comQuand la recherche revisite des produits traditionnels africains

  Posté par Africanfan       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Coordonné par le Cirad, le projet européen After compte valoriser des produits traditionnels africains et leur savoir-faire afin d’en faire bénéficier les consommateurs et les producteurs en Afrique et en Europe. Du gagnant-gagnant !

Développer la qualité de produits alimentaires traditionnels africains en vue d’un meilleur accès au marché, voilà l’ambition du projet européen After. Démarré en septembre dernier et coordonné par le Cirad, le projet mobilise des équipes interdisciplinaires de sept pays africains* et de quatre pays européens**. L’objectif est d’acquérir des connaissances sur les produits et les savoir-faire, puis de revisiter les procédés afin d’obtenir des produits de meilleure qualité sanitaire, sensorielle et nutritionnelle. Cela en vue d’un meilleur accès aux marché en Afrique et peut-être même en Europe.

La démarche va concerner trois familles de produits : des aliments fermentés à partir de céréales, d’autres issus de viande et de poissons séchés et enfin des produits à base d’extraits de plantes. Tous les partenaires du projet se sont réunis à Cotonou, au Bénin, lors du séminaire de lancement mi-octobre.

Objectifs et impacts attendus

Le premier objectif du projet est d’acquérir des connaissances sur le savoir-faire actuel, les habitudes de consommation, les technologies et les procédés associés aux produits traditionnels étudiés. After proposera ensuite une optimisation de ces procédés traditionnels dans le but d’améliorer la qualité sanitaire et nutritionnelle des produits tout en conservant ou en améliorant leurs caractéristiques organoleptiques. En parallèle leur accessibilité au marché sera évaluée. Dans ce cadre des tests auprès des consommateurs seront menés de manière à définir les critères d’acceptabilité des produits. Enfin les résultats obtenus seront testés par des entreprises alimentaires africaines (PME) impliquées dans le projet puis diffusés sous forme de lignes directrices directement exploitables par les entreprises désireuses de se lancer dans la fabrication de ces produits.

Trois types de produits à l’étude

Le projet se focalise sur quatre produits fermentés à base de céréales. Consommés sous forme de boissons fraiches (Akpan et Gowé), de boulettes sèches (Kishk) ou de pâte (Kenkey). Les étapes de fermentation assurent une meilleure conservation de l’aliment et donc une meilleure sûreté sanitaire mais améliore aussi leur valeur nutritive. En Afrique, la fermentation est généralement combinée à d’autres opérations telles que le maltage, la mouture ou la cuisson. Le projet After compte améliorer la maitrise de ces étapes afin d’obtenir des produits de qualité capables de satisfaire la demande des consommateurs urbains en Afrique ou en Europe.
À l’étude également, des viandes et poissons séchés : le Kitoza, un produit malgache à base de viande (appelé aussi Biltong en Afrique du Sud), ainsi que deux produits à base de poissons d’Afrique de l’Ouest : le Lanhouin (fermenté) et le Kong (fumé) Le projet After devrait développer de nouvelles technologies pour améliorer la qualité sanitaire et la conservation de ces produits.
Dernière gamme de produits à l’étude, ceux issus des fruits et légumes. La fleur d’hibiscus rouge (Hibiscus sabdariffa L.) et le fruit du baobab (Adansonia digitata L.) sont traditionnellement utilisés pour préparer des boissons rafraichissantes. La pomme surette ou jujube (Ziziphus mauritiana Lam.) est, elle, réduite en farine pour réaliser des galettes. After s’intéressera en particulier à la caractérisation et à la valorisation des composés bioactifs*** et à leur présence dans ces différents aliments.

* Bénin, Cameroun, Ghana, Egypte, Madagascar, Sénégal et Afrique du Sud.
** France, Italie, Portugal et Royaume-Uni.
*** Les composés bioactifs présente dans certain aliments sont capables d’agir sur des fonctions physiologiques avec un bénéfice potentiel pour l’organisme.

 

Boutique Biologiquement.comLe bissap, pourquoi c’est si bon pour notre santé

  Posté par Africanfan       1 commentaire
[Total : 10    Moyenne : 3.7/5]


• Mucilages qui permettent d’hydrater et d’adoucir la peau

• Anthocyanes qui ont des propriétés anti-oxydantes. Ils sont capables de capter les radicaux libres résultant du stress oxydatif et de les neutraliser, ils permettent ainsi de lutter ainsi contre le vieillissement prématuré de la peau et en protégeant les vaisseaux sanguin ils offrent une protection cardiovasculaire. Ce sont eux qui donnent à la fleur sa couleur rouge. Les anthocyanes sont des polyphénols ( ou tanin végétal), les polyphénols permettraient de combattre le mauvais cholestérol, l’obstruction des artères, la formation des tumeurs .

• Acides de fruits (AHA ou alpha-hydroxyacides) capables de stimuler la production decollagène : citrique, malique et tartrique. Les AHA permettent de redonner de l’éclat au teint, enexfoliant les cellules épidermiques, de resserrer les pores et d’éliminer progressivement les points noirs .Ce sont des molécules particulièrement efficaces pour retrouver en quelques applications unteint de pèche et une peau visiblement rajeunie . Les AHA sont mieux tolérés par les peaux grasses que par les peaux sèches, sensibles ou réactives.

• Minéraux qui sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme, ils participent à l’équilibre de la peau en contribuant à la régénération et à la protection de l’épiderme, ils assurent sa teneur en eau et favorisent la micro-circulation . On trouve le magnésium( qui a la propriété de stimuler la production de protéine et les échanges cellulaires.), le calcium, le fer, le zinc( il assure une bonne élasticité de la peau en stimulant la synthèse du collagène et il est reconnu pour ses propriétés séborégulatrices)

• Vitamines C ( action anti-oxydante), B1 (meilleure régénération des cellules souches de la peau), PP (ou B3 préserve l’hydratation et protège des UV. Efficace pour les peaux fatigué, elle lutte contre l’acné, l’acné rosacé, le psoriasis)

Vous pouvez le boire en jus, dans une macération à froid vous conserverez le maximum de vitamines, et vous pouvez aussi l’utiliser comme ingrédient cosmétique en soin pour le visage ou pour les cheveux.