[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Rester zen au boulot

Zen Il nous arrive à tous d’aller bosser avec les pieds de plomb. Autant dire que nos collègues aussi doivent ressentir la même chose, bien qu’on leur rejette souvent la faute de notre manque de motivation.

En quelques gestes simples, pourtant, on peut rendre l’atmosphère plus apaisante et agréable au boulot.

Avant de partir
Soignez-vous! Ne partez pas dans dans l’urgence, prenez le temps d’avoir une apparence agréable avant de partir. Cela influence votre confiance en vous et votre rapport avec vos collègues. Ayez aussi toujours le soin de prendre un petit-déjeuner, même léger. Il n’est pas accessoire mais déterminant car vous avez besoin d’énergie pour entamer la journée. Sautez-le et vous perdez en efficacité et en moral. De plus, c’est un bon moment de détente avant de démarrer.

Dans votre sac
Des en-cas sains pour les coups de barre (ça évite de filer au distributeur de crasses de la cantine): fruits secs ( baies de goji), barre de céréales, thermos de soupe maison ( un bon jus de baobab) (vous passez pour une mémé? Et-a-lors?), tupperware de salade de fruits de saison. Un anti-douleur pour parer toute migraine, votre agenda et de quoi vous re-pomponner en cas de rendez-vous imprévu. Des fleurs de Bach ou du Rescue en cas de gros coup de stress.

Dans l’air
Un spray d’intérieur aux huiles essentielles pour leurs vertus apaisantes et assainissantes. Il ne faut pas sous-estimer l’importance des odeurs. Elles influent sur notre moral, notre stress, notre rapport aux autres. Attention, à ne pas confondre avec un parfum d’intérieur (ou vapo style WC), pas idéal pour la respiration et dont l’odeur trop forte pourrait gêner vos collègues ou interlocuteurs. Veillez à aérer une fois par jour (grand minimum) votre espace de travail. Coupez la climatisation autant que possible en été et baissez le chauffage en hiver.

Sur votre bureau
Le vide, tout d’abord. Un espace de travail chargé est destructeur pour la paix intérieure et la concentration. Rangez régulièrement, sans jamais laisser de dossiers s’amasser. Une plante, ensuite. Ou des fleurs. N’importe quel élément qui vous rappelle la terre, les feuilles, le vert. Une source de vie au milieu des murs gris, des ordinateurs, photocopieuses et ambiance studieuse. Une bouteille d’eau, d’un litre et demi, changée chaque jour. Méfiez-vous des distributeurs d’eau sur votre lieu de travail. L’hygiène laisse parfois à désirer et la qualité de l’eau n’y est pas nécessairement. En tout cas buvez, de l’eau si possible  et des tisanes. Evitez de collectionner les tasses de cafés, tentez de vous limiter à une le matin et une en début d’après-midi si vous êtes réellement accro. Des photos, pas trop, des êtres qui vous sont chers, si possible des photos de vacances pour les bons souvenirs d’apaisement qu’elles véhiculent.

Dans vos habitudes
Apprenez à vous asseoir correctement, à vous tenir droit et à adapter la hauteur de votre chaise. Vous éviterez pas mal de crispations musculaires désagréables. Prenez aussi un bon réflexe: la pause. Pas la pause cigarette d’une heure évidemment, mais la petite pause, toutes les deux heures, à l’extérieur dans la mesure du possible. Inspirez et expirez longuement, ressourcez-vous et faites le vide. Attendez que la pression soit retombée pour rejoindre votre bureau. Cela ne doit pas être long pour être efficace, tout comme une micro sieste après le lunch, si vous en êtes capable. Si vous travaillez sur un écran d’ordinateur, sachez que vous abîmez vos yeux, ce n’est pas un mythe. Le bon réflexe: quitter les yeux de l’écran le plus souvent possible, regarder au loin et laisser reposer la vue dans la lumière naturelle ou à défaut, les yeux fermés. Attention également à votre position devant l’ordi et à vous procurer un tapis de souris ergonomique. Et demandez à votre employeur un écran adapté. Envie de faire pipi? N’attendez pas! Filez au petit coin régulièrement pour éliminer sans attendre et éviter les infections urinaires. Profitez-en pour vous dégourdir les jambes et vous étirer. Nettoyez aussi régulièrement votre poste de travail, les bactéries prolifèrent sur les claviers d’ordinateurs. Parlez aussi à vos collègues, le contact humain est la dimension principale de l’épanouissement dans tout travail. Posez des questions sur leur travail, mais aussi sur eux, ne passez pas à côté de l’être qui se cache derrière un collègue de boulot. Donnez de l’aide et surtout, sachez en demander.

Dans votre assiette
On trouve aujourd’hui dans presque toutes les cantines des repas sains et équilibrés, parallèlement aux lasagnes béchamel, frites et compagnie. Mangez jusqu’à satiété et variez les plaisirs mais ne mangez pas trop lourd, le reste de votre journée s’en trouverait affecté. Privilégiez les sucres lents (pain complet, par exemple) et les légumes cuits (faciles à digérer) ou crus (pour leur légèreté). Des protéines (jambon, poulet, viande maigre, poisson) et c’est réglé. N’oubliez pas que c’est à midi que la plupart des gens accumulent des calories et des mauvaises graisses. Dommage pour la ligne.

Sur votre visage
Sérénité (on n’est pas là pour se détruire), zéro agressivité (on n’est pas là pour se battre) et surtout un sourire! On récolte souvent ce qu’on sème, semez donc les sourires et la bonne humeur, ça pourrait devenir contagieux!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*